Rate this post

Les temples d’Angkor font partie des principales attractions du Cambodge, voire même d’Asie. Il convient de noter qu’Angkor est un site archéologique du Cambodge constitué d’un ensemble de ruines et d’aménagements hydrauliques qui fut d’antan une des capitales de l’Empire Khmer. Ces ruines se trouvent dans les forêts au nod de Tonlé Sap, dans la ville de Siem Reap. Le site s’étend sur plus de 350 kilomètres carrés couverts en partie par une forêt luxuriante. Le parc archéologique d’Angkor abrite d’innombrables vestiges de l’Empire Khmer datant entre le IXe et le XVe siècle. Parmi les plus réputés, vous ne manquerez pas le fameux temple d’Angkor Wat, le temple du Bayon, Angkor Thom… Il est à noter que ces ruines sont depuis 1992 protégés par l’UNESCO.

L’âge d’or d’Angkor

Le célébrissime site archéologique d’Angkor se trouve à quelques kilomètres de Siem Reap. Sachez à titre indicatif que ce site hors du commun se compose de plus d’une centaine de temples, de bassins et de palais. Ces ruines sont les témoins d’une époque où la richesse et la puissance des Khmers atteignait leur apogée, entre IX et le XVe siècle. Au XXe siècle, de nombreux archéologues se sont intéressés aux vestiges d’Angkor. Plus de 800 hommes bien équipés travaillaient sur le site pour en apprendre davantages sur cette civilisation unique au monde. Chaque temple est unique et présente une architecture propre. Jusqu’à nos jours, ces temples sont une fierté nationale pour les Cambodgiens et attirent un bon nombre de touristes étrangers passionnés d’histoires et de découvertes à travers le monde. Les vestiges d’Angkor aujourd’hui témoignent la puissance et le raffinement de cette civilisation, qui occupa l’ensemble des pays d’Asie du Sud-Est. A titre de rappel, notez que l’âge d’or d’Angkor dura environ 6 siècles. Au cours de ces 6 siècles, parmi les rois qui ont marqués, on retiendra Suryavarman II (a construit Angkor Wat en 1113, le plus célèbre et le plus achevé) et Jayavarman VII (a construit le temple Bayon entre 1181-1218)

La visite des temples d’Angkor

La visite des temples d’Angkor est l’un des must de tout voyage au Cambodge. En effet, c’est l’une des principales activités touristiques du pays. Les temples symbolisent le mont Meru, qui est une montagne mythique, longtemps considérée comme étant le demeure des dieux dans la tradition hindoue. Jusqu’à aujourd’hui de nombreux fidèles du monde entier y viennent en pèlerinage, ainsi que des visiteurs étrangers curieux pour découvrir la beauté inégalable de ces vestiges uniques au monde. Le parc archéologique d’Angkor représente la fusion parfaite de la dévotion spirituelle et de l’ambition créatrice des rois d’antan. Ces derniers ont chacun essayés de se surpasser par l’édification de sanctuaires de grande envergure, à l’instar de l’Angkor Wat (le plus grand édifice religieux du monde. Sur le site, on dénombre plus d’une centaine de temples. Les bâtiments publics, les maisons, les palais, construits en bois, on disparu depuis belle lurette, la pierre et la brique étaient réservées aux édifices sacrés. Lors de votre séjour, ne ratez pas les incontournables du parc archéologique. Commencez par la découverte du temple d’Angkor Wat qui est l’un des plus beaux et l’un des plus achevés du site, à ne manquer sous aucun prétexte.Ne ratez pas également les temples : Bayon (un des édifices les plus étranges du monde), Ta Phrohm (sur les trace des premiers explorateurs européens), Thom (témoin de la grandeur de l’Empire Khmère), Banteay Srei (la cité de Shiva à 20 kilomètres au nord-est d’Angkor, Pre Rup…

Vous pouvez visiter le parc archéologique d’Angkor en tuk-tuk, cars, vélo ou en bus… vous n’aurez pas l’embarras du choix. Cela vous permettra de vous déplacer rapidement tout en admirant les paysages environnants, parmi les plus beaux d’Asie, voire du monde.

Facebook Comments

comments