Rate this post

Mondol Kiri  ou « montagne (giri) du mandala » en khmer, est une province du Cambodge. Cette région mérite vraiment le détour pour ses paysages à couper le souffle et sa nature foisonnante. Sachez qu’elle comprend 5 districts, notamment, 1101 Kaev Seima, 1102 Kaoh Nheaek, 1103 Ou Reang, 1104 Pechr Chenda et 1105 Sen Monourom. Une aventure à la découverte de la région de Mondolkiri vous tente ?

Présentation de Mondolkiri

Mondolkiri  se situe sur le trajet de la route d’Hô Chi Minh, sud-est du Cambodge près de la frontière vietnamienne. C’est une des étapes incontournables de tout voyage au Vietnam et Cambodge. Il convient de noter que Mondolkiri signifie « Rencontre des collines » et la région est également appelée la « Suisse du Cambodge » en raison de ses collines d’épicéas. Elle se trouve à 800 mètres d’altitude (point culminant à 1 078 mètres au Phnom Nam Lier), la province de Mondolkiri offre la vision d’un Cambodge typique. Cette région extrêmement sauvage attire un bon nombre de touristes venant des quatre coins du globe, à la recherche de nature et de dépaysement. Depuis le goudronnèrent de la route dans quelques parties de la province, les étrangers peuvent circuler librement à l’intérieur de la région. Notez qu’il faudra 8 heures de bus depuis la ville de Phnom Penh pour rejoindre Sen Monorom. Culminant à 800 mètres d’altitude, c’est la ville principale de la région avec moins de 10 000 habitants, se situant à plus de 300 kilomètres de Phnom Penh. Entre paysages vallonnés, jungle et minorités ethniques, randonnée dans le Mondolkiri est une expérience inédite et inoubliable à ne surtout pas manquer.

Que voir et que faire dans la région de Mondolkiri ?

La région de Mondolkiri a beaucoup à offrir aux visiteurs qui s’y aventurent. En effet, il y a tant de choses à voir et à faire une fois sur place. Territoire préservé et reculé, la destination attire les vacanciers en quête de tranquillité et de nature. Ses paysages composés de forêts épaisses et de montagnes laissent rarement insensibles. La région est également réputée pour l’incroyable richesse de sa faune : tigres, éléphant, léopards…

Parmi les incontournables de Mondolkiri, vous ne manquerez pas la charmante petite ville Sen Monorom. À l’intérieur de la ville, vous y trouverez des villages Bunong où des familles entières vivent dans de grandes huttes au toit de paille. C’est l’occasion rêvée de partir à la découverte des minorités ethniques (Stieng, Phnong et Kraol essentiellement) et partager avec eux quelques heures de leur quotidien. Une expérience authentique riche en rencontres et en découvertes.  Vous pourrez également partir en excursion dans la jungle à dos d’éléphant, une expérience inoubliable qui vous marquera à tout jamais.

Connaissez-vous l’Elephant Valley Projet ? Quid de ce projet ? Il s’agit d’un projet qui encourage les mahouts locaux à laisser leur éléphant dans une réserve pour se consacrer totalement à l’écotourisme. Vous pourrez vous balader librement avec les éléphants dans la jungle. Cela vous permettra de découvrir cette espèce mystérieuse dans son milieu naturel… un véritable dépaysement total !  Mais ce n’est pas tout, cela a également pour but de sensibiliser les touristes à la préservation de l’écosystème local et de l’espèce.

Il serait impensable de visiter la province de Mondolkiri sans au moins visiter les fameuses chutes de la région et ses cascades. Cachée au cœur d’une forêt primaire, à une  trentaine de kilomètres à l’est de Sen Monorom, la double cascade de Bou Sraa est l’une des plus grandes chutes du Cambodge, à ne manquer sous aucun prétexte. Après une longue randonnée à travers une jungle épaisse, sachez qu’il est possible de s’y rafraîchir arrivée à destination. Et ce n’est pas tout, la région abrite aussi des chutes plus petites à l’instar de Dak Dam ou Romanear.

Facebook Comments

comments