Phnom Penh, la Capitale du Cambodge
5 (100%) 1 vote

Capitale du Cambodge, Phnom Penh est l’une des plus belles villes du pays située au bord la rivière Tonle Sap. C’est également l’une des villes les plus peuplées du pays avec plus de 1 500 000 habitants vivant sur  les 290km² du territoire. Elle tient son nom de la colline sur laquelle se trouve Wat Phnom (« temple de la colline »). La ville se caractérise par ses anciens bâtiments de style colonial français de toute beauté et son ambiance agréable. Sachez à titre indicatif qu’elle a été nommée « Perle de l’Asie » dans les années 1920 grâce à ses nombreuses attractions. La ville a tout pour plaire à ses visiteurs, de beaux paysages, une population chaleureuse, une nature exubérante, ses innombrables pagodes… une des plus belles destinations du Cambodge, voire même d’Asie. Aujourd’hui, la ville de Phnom Penh attire de plus en plus de voyageurs à la recherche d’évasion et de dépaysement.

La ville de Phnom Penh regorge de curiosités et d’attractions touristiques. Coup de projecteur sur quelques-uns des incontournables de la ville.

Palais Royal

Le Palais Royal de Phnom Penh est incontestablement un des « must » de tout voyage au Cambodge. En effet, elle attire chaque année un bon nombre de visiteurs du monde entier. C’est un complexe de bâtiments qui sert de résidences pour le roi du pays couvrant une superficie de 174 870 m². Il convient de noter que les rois du Cambodge l’occupent depuis sa construction. Notez qu’il a été construit en 1860 après la période des Khmers rouges. C’est l’une des immanquables du Cambodge ! Toutefois, sachez que le Palais est partiellement ouvert au public, certaines zones du Palais Royal sont donc inaccessibles. À titre indicatif, notez qu’il est composé de 3 parties, notamment le Palais Khémarin au sud-est, la salle du Trône au centre et la Pagode d’Argent au nord-est. Le Palais est un exemple parfait de l’architecture khmère…

Wat Phnom

Le Wat Phnom est une étape presque obligatoire lors de votre passage au Cambodge. C’est l’une des plus anciennes pagodes bouddhistes du Cambodge. En effet,  selon la légende, la pagode a été construite en 1373 pour abriter des statues du Bouddha. Construite sur la seule colline de la ville, l’entrée principale de la pagode est protégée par 2 statues en forme de serpent. Aujourd’hui, le sanctuaire renferme 13 stûpas au rez-de-chaussée et 14 stûpas sur la colline. À titre de rappel, sachez que le stupâ est une structure architecturale bouddhiste et jaïna que l’on trouve dans le sous-continent indien. D’antan, cette pagode fut fréquentée par les khmers, venus exaucer un vœu. Si le vœu est exaucé, ils y reviennent avec les offrandes promises (fleurs de jasmin ou lotus, fruits…). Il est à noter que le bâtiment actuel date de 1926, renfermant une multitude de statues de Bouddha, mais aussi des peintures murales. Autour du sanctuaire, vous trouverez un bon nombre d’autels, dont un consacré à madame Penh (une riche veuve, qui aurait découvert quatre statues du Bouddha dans un tronc d’arbre échoué sur les berges du Mékong).

Marché central (Psar Thmey)

Le marché central au centre de la ville est l’un des endroits préférés des touristiques qui viennent visiter la ville de Phnom Penh. Il est également nommé par les Cambodgiens Phsar Thmey qui signifie « nouveau grand marché ». Construit dans les années 1930, ce marché circulaire est composé d’un immense dôme et quatre ailes qui recouvrent de vastes ramifications d’allées avec des stands de marchandises. Ce grand marché de la ville propose services et des objets en tous genres : nourriture locale, souvenirs, vêtements, artisanat, bijoux… Nb : Le marché est ouvert de 7 heures du matin jusqu’à 17 heures du soir. Psar Thmey offre un vaste éventail de marchandises, regroupées par thématiques. C’est l’une des principales attractions touristiques de la ville, à ne pas manquer !

Facebook Comments

comments