Ratanakiri, la région de pierres précieuses et de montagnes
5 (100%) 1 vote

La province de Ratanakiri, appelée également Rotanah Kiri est une province du nord-est du Cambodge. Elle est occupée par des populations montagnardes, nommées « Khmer Loeu » (désigne l’ensemble des habitants des hauts plateaux du nord-est cambodgien. Sachez que la région s’étend sur une superficie de plus de 10 000 kilomètres carrés. Cette région du nord-est du pays est difficile d’accès, également nommée « Far west-khmer ». La destination attire les touristes à la recherche d’aventures et de dépaysement.

Présentation de Ratanakiri

La région du Ratanakiri doit son nom à deux termes khmers, notamment pierres précieuses et montagnes. Ces deux éléments ont façonnés la région depuis l’Antiquité. Ses paysages à couper le souffle sont composés de plaines fertiles, de cratères, de lacs, de montagnes… La province est réputée pour sa majestueuse faune sauvage à l’instar des gaurs (le plus grand des bovidés sauvages), tigres et éléphants… vivant dans les grandes forêts tempérées. Ses nombreuses richesses naturelles… en font d’elle une destination nature de choix au Cambodge malgré son passé mouvementé (bombardements des montagnes de la région pendant la Guerre du Vietnam). Toutefois, la province s’est très peu développée et majoritairement peuplée de paysans Khmer Loeu. Sachez que ces derniers pratiquent une agriculture vivrière (une agriculture essentiellement tournée vers l’auto-consommation et l’économie de subsistance) ancestrale sur brûlis. Il est aussi à noter que la chasse y demeure une activité de survie. Les minorités se côtoient dans cet environnement naturel, chacune avec ses rites et sa singularité. Un séjour dans la région de Ratanakiri est l’occasion rêvée de partir à la découverte de ces minorités ethniques (Kroeung, Kaco, Kachak, Jaraï et Brau, habitants originels de ces hautes terres), une rencontre inédite et authentique qui vous marquera.

Visiter la région de Ratanakiri

Partir à la découverte d’une des plus belles régions et des plus reculées promet de belles aventures inoubliables, riches en découvertes. Certes, la province est difficile d’accès, mais regorge pourtant de richesses inestimables, l’enjeu en vaut la chandelle. Rien que pour ses paysages contrastés, ses locaux souriants et sympathiques… loin du tourisme de masse… difficile de résister au charme naturel de la région. C’est l’une des destinations à privilégiée pour les voyageurs en quête de tranquillité et d’évasion au cœur d’une nature idyllique à profusion. La randonnée est le meilleur moyen de découvrir la région en long et en large. Une aventure hors du commun qui vous fera découvrir l’authenticité de sa nature et de sa population locale. Au programme : treks en pleine jungle, rencontres des ethnies reculées du pays, balades le long du lac volcanique de Yeak Laom… C’est effectivement l’un des must de tout voyage à Ratanakiri. Yeak Laom est un lac volcanique de toute beauté, à ne manquer sous aucun prétexte. Ses eaux limpides et paisibles entourées par une forêt foisonnante laissent rarement indifférents les amoureux de nature. Non loin de ce lac, vous ne manquerez pas également le petit village ethnique de Ta Veng. Cette visite vous permettra d’avoir un bel aperçu des us et coutumes de la région, de côtoyer les Kroeungs et découvrir leur quotidien. Parmi les incontournables de la région de Ratanakiri, vous ne raterez pas également le parc National de Virachey. Il serait impensable de visiter la région sans au moins faire un petit détour dans ce parc. C’est l’un des plus beaux parcs de la province de Ratanakiri, voire du Cambodge. Etant complètement isolé et sauvage, Ratanakiri est une destination de voyage aventure du Cambodge. C’est en effet, un véritable paradis pour les amoureux de marches. Les randonneurs seront comblés lors de ce trek, à travers une forêt épaisse, où les richesses faunistiques et floristiques laissent rarement insensible.

Facebook Comments

comments